SEINS TUBEREUX

Parmi les malformations des seins, les seins tubéreux ont un impact physique et psychologique très important chez les jeunes femmes qui en sont atteintes. Au-delà de l’aspect pouvant occasionner troubles psychosociaux et complexes, c’est également tout un pan de la féminité qui peut être ébranlé.

Cette malformation congénitale qui a été décrite la première fois en 1976 est assez répandue. Les causes restent assez floues, et le diagnostic est la plupart du temps posé lors de l’adolescence par un trouble dans la croissance mammaire. L’intervention de correction des seins tubéreux s’adresse souvent à des patientes jeunes, qui ont vécu leur croissance mammaire le plus souvent de façon invalidante. Ces patientes peuvent être opérées dès la fin de la puberté.

Les seins tubéreux se caractérisent par :

  • Une forme cylindrique des seins (aspect en forme de tube). Le volume des seins est la plupart du temps hypotrophique mais peut être parfois normal voire hypertrophique.

  • Une anomalie de la base d’implantation des seins, qui est réduite. L’expansion du sein s’effectue non pas vers la périphérie du sein, mais seulement vers l’avant et les segments supérieurs, d’où la forme caractéristique de tubercule.

  • Une anomalie du placement du sillon sous-mammaire, trop ascensionné, ce qui provoque également l’anomalie de réduction de la base d’implantation du sein.

  • Une enveloppe cutanée réduite, nécessitant parfois une expansion cutanée par implant.

  • La plaque aréolo-mamelonnaire est surdimensionnée par rapport à l’ensemble du sein, bombée et regarde vers le bas. Une protrusion aréolaire (aréole saillante) se caractérisant par une hernie du tissu glandulaire à travers l’aréole se présente dans 50% des cas.

  • On observe assez souvent une asymétrie mammaire associée, dans 75% des cas. Les deux seins sont en général tubéreux, mais l’un des seins peut avoir un grade plus avancé que l’autre.

  • La présence de vergetures importantes peut être constatée parfois.

Différents procédés chirurgicaux existent pour redonner aux seins tubéreux un arrondi naturel et esthétique.

 

Malformation des seins tubéreux corrigée par plastie et prothèses

Les traitements chirurgicaux se situent à la frontière entre la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice et diffèrent selon les diverses formes cliniques du sein tubéreux; il existe effectivement 3 stades de seins tubéreux, chaque stade possédant un traitement spécifique.

Il n’est donc pas rare de combiner plusieurs techniques de chirurgie mammaire classique : souvent, en plus d’un remodelage de la poitrine par plastie cutanée, on implante des prothèses mammaires pour apporter volume et galbe en harmonie avec la silhouette. Peuvent être effectuées selon les cas, une réduction mammaire, une mastopexie pour corriger une ptôse (affaissement de la poitrine), une redistribution glandulaire dans les segments déficients, une restitution de la base mammaire avec un abaissement du sillon sous-mammaire, ainsi qu’une ascension et une réduction de la plaque aréolo-mamelonnaire, voire une injection autologue de graisse (lipofilling)…

Avant l’opération

Comme pour toute intervention de chirurgie plastique, 1 à 2 consultations sont à prévoir avec le chirurgien, et 1 avec le médecin anesthésiste. Un devis vous sera remis (en savoir plus sur les prix d’une correction de seins tubéreux) précisant les détails de l’ensemble de l’intervention (honoraires, frais, etc…).

  • Des photographies médicales de la poitrine seront également réalisées.

  • Une mammographie préalable est systhématique si vous avez plus de 35 ans ou en cas d’antécédents ou de facteurs de risque de cancer du sein.

  • Un soutien gorge de maintien sans armature et s’ouvrant sur le devant est prescrit.

  • Des bas anti- thrombose afin de prévenir tout risque de phlébite sont prescrits.

  • Un arrêt de travail d’une semaines à 10 jours est prescrit.

Deux semaines avant l’intervention, il est nécessaire d’observer un arrêt de la prise de tabac afin de réduire tout risque de retard ou de mauvaise cicatrisation (nécrose cutanée). La pilule contraceptive devra être idéalement arrêtée avant l’opération afin d’éviter les risques thromboemboliques (phlébite). Toute prise d’aspirine, d’anticoagulants et d’anti-inflammatoires devra être évitée 15 jours avant l’intervention afin de réduire les risques d’hémorragie.

L’opération

L’opération de seins tubulaires dure en moyenne 1 à 2 heures et se pratique sous anesthésie générale. L’hospitalisation est courte, d’1 à 2 jours maximum. Le traitement chirurgical consiste dans un premier temps à corriger l’anomalie morphologique en diminuant et remontant l’aréole et à restaurer le segment mammaire déficient à la partie inférieure du sein (segment sous aréolaire). Selon le grade de la forme tubulaire de chaque sein, différents gestes chirurgicaux peuvent être associés. L’intervention s’achève s’il le faut par un rééquilibrage des volumes par une augmentation par prothèses, qui a pour but, également, de participer à la construction du galbe esthétique et naturel.

Les suites du traitement chirurgical

Les suites opératoires diffèrent selon les types de seins tubéreux et leurs techniques chirurgicales de correction employées.

Des antalgiques sont systématiquement administrés pour prévenir l’apparition des douleurs. Le chirurgien pose un pansement modelant sur votre poitrine, lequel sera ôté dès le lendemain, jour de la sortie. Un arrêt de travail de 5 à 7 jours est généralement suffisant. Les activités physiques seront possibles au bout de 3 à 4 semaines.

Quelques soient les types et les grades de formes tubulaires, les résultats sont satisfaisants, les seins retrouvant une forme arrondie et harmonieuse. Les résultats sont visibles immédiatement, mais il faudra toutefois patienter environ 6 mois pour apprécier totalement la forme définitive de votre nouvelle poitrine, le temps que l’œdème se résorbe et que les tissus s’assouplissent.

Dr Christophe JAILLANT

38, route de Savannah

97460 Saint-Paul

29, avenue Georges Pompidou

97470 Saint-Benoît

contact@jaillant-esthetique.com

Tel: 0262.59.54.18

Fax: 0262.59.33.85

    Contact