LIFTING DES CUISSES

Vieillissement naturel de la peau, hérédité ou variations pondérales avec amaigrissements importants souvent liées aux grossesses, sont les causes principales du relâchement cutané de la face interne des cuisses.

Outre son aspect esthétique disgracieux, cet excès de peau, parfois associé à un excès de graisse (« lipomérie »), peut gêner la marche en raison du frottement occasionné. Ce phénomène est la plupart du temps très mal vécu par les femmes, particulièrement l’été, lesquelles sont toujours plus nombreuses à prendre le chemin de la chirurgie esthétique des cuisses (cruroplastie ou dermolipectomie des cuisses).

Le lifting des cuisses rend un réel service aux femmes et, dans la très grande majorité des cas, les résultats, visibles assez rapidement, sont parfaitement conformes à leurs attentes. De plus, grâce aux progrès, les techniques se sont encore améliorées permettant de reprendre très vite une vie normale.

 

 

Avant l’opération

Idéalement, 1 à 2 consultations de chirurgie plastique préopératoires sont recommandées pour examiner avec vous les détails de l’intervention qui fera l’objet d’un devis que votre chirurgien vous remettra (voir les prix). Il faudra également prévoir une visite avec l’anesthésiste pour convenir du type d’anesthésie le mieux adapté à votre cas.

Déroulement de l’opération

La durée d’une chirurgie esthétique des cuisses peut varier de 1h à 1h30 selon les cas et les techniques d’incision pratiquées. Une lipoaspiration des cuisses (liposuccion) est le plus souvent pratiquée avant le retrait de la peau excédentaire, permettant d’aider au redrapage de la peau restante, en plus du traitement des graisses.  A la sortie du bloc, vous porterez un panty ou des bandes élastiques collantes. Votre hospitalisation n’excédera pas 24h, parfois 48h si les quantités de peau et de graisse retirées ont été importantes.

 

 

Les suites opératoires

Si l’intervention peut paraître longue, elle est pourtant peu douloureuse au décours. Cependant, en raison de sa localisation, la marche peut être gênée dans un premier temps et un arrêt de travail de 1 à 3 semaines est recommandé selon l’activité professionnelle. Les pratiques sportives seront reprises progressivement au bout de 4 à 6 semaines. Même si le résultat est visible très rapidement, son appréciation définitive ne se fera qu’au bout de plusieurs mois : 6 mois pour la forme définitive des cuisses une fois l’œdème disparu, et 10 à 12 mois pour les cicatrices qui s’atténueront progressivement.

Dr Christophe JAILLANT

38, route de Savannah

97460 Saint-Paul

29, avenue Georges Pompidou

97470 Saint-Benoît

contact@jaillant-esthetique.com

Tel: 0262.59.54.18

Fax: 0262.59.33.85

    Contact    

COVID-19

Pour toute urgence :

06.92.65.47.20