Dr Christophe JAILLANT

38, route de Savannah

97460 Saint-Paul

29, avenue Georges Pompidou

97470 Saint-Benoît

contact@jaillant-esthetique.com

Tel: 0262.59.54.18

Fax: 0262.59.33.85

    Contact    

EPILATION LASER

L’épilation laser permet d’éliminer progressivement le poil en détruisant sa racine grâce au rayon laser. Au fur et à mesure des séances, les poils deviennent de plus en plus claires et rares, jusqu’à disparaître définitivement.

​L'épilation laser est basée sur trois éléments :

  1. couleur

  2. lumière

  3. chaleur

La mélanine contenue dans le bulbe est la cible du laser, elle absorbe la lumière du laser qu'elle transforme en chaleur. Pour dénaturer la "zone germinative",  l'épilation laser permet de produire une montée de température du bulbe et de la matrice au-delà du seuil de coagulation cellulaire (au moins 150 degrés) tout en évitant de produire la moindre lésion sur la peau. C’est ce qu’on appelle la "photothermolyse sélective".

Le processus d'élimination du bulbe se décompose en deux étapes :

  • Première étape : l’énergie lumineuse du faisceau laser est

     absorbée par la mélanine (pigment qui colore le poil) dont est

     gorgé le bulge en phase anagène.

  • Deuxième étape : la lumière est convertie en chaleur.

     La température doit être suffisante pour obtenir l'épilation

     définitive.

A qui s'adresse l'épilation laser ?

L'épilation laser s'adresse à tout le monde : femmes, hommes, adolescents ( avec le consentement des parents).

L'épilation laser peut-être effectuée sur toutes les zones du visage et du corps. Le phototype et la couleur des poils sont des facteurs personnels essentiels lors de la mise en place de l'épilation laser. L'épilation laser peut être effectuée sur tous les types de peau (à condition d'avoir le laser adéquate pour les peaux noires) et tous poils à l'exception des poils roux et des poils blancs (absence de mélamine).

Epilation...durable, permanente, définitive ou longue durée ?!

Le terme épilation définitive signifie que des poils détruits par le laser ne repoussent pas ce qui ne signifie pas que d'autres poils ne peuvent pas apparaître, selon l'âge ou les changements hormonaux !

Le terme d'épilation définitive ou permanente est employé au vu d'un recul de plus de 15 ans d'études cliniques et histologiques.

Ces études montrent que généralement 80 à 95 % des poils traités ne repoussent pas après un traitement bien conduit : 5 à 10 % des patients peuvent résister au traitement laser, cet échec du traitement est généralement lié à un traitement commencé trop jeune ou des causes hormonales qui sont recherchées lors de la consultation préalable.

L’épilation laser n'est jamais ou rarement totale : elle ne porte que sur les poils terminaux (les poils visibles, de fort diamètre, longs et colorés) et intermédiaires (poils plus fins, mais restant pigmentés). Elle ne porte pas sur le duvet et sur les poils clairs, blancs ou roux.

Il est important de retenir que plus un traitement d'épilation laser sera commencé jeune, plus il restera de poils à l'issue du traitement : avant 25 ans chez les femmes et 35 ans chez les hommes. L'épilation laser est moins complète car une partie des poils terminaux sera simplement miniaturisée. A l'inverse, un traitement commencé après 35 ans pour une femme ou 40 ans pour un homme sera beaucoup plus complet.

Pour obtenir un résultat efficace, il est important de suivre un traitement conduit dans les règles de l'art. L'épilation laser ne s''improvise pas : conformément aux règles de l'Ordre des Médecins, il faut un équipement adapté conduit par un praticien compétent et expérimenté. Exigez que l'on vous montre si l'appareil possède la norme NF ou la norme CE !

Les poils peuvent-ils repousser après le traitement ?

L'efficacité de l'épilation laser dépend de plusieurs éléments ou conditions. Si un des éléments ou conditions n'est pas parfaitement respecté, il peut y avoir une repousse après un traitement d'épilation laser. Il y a 3 causes principales d'une repousse après une épilation laser :

  • La première est due à la minutie de l'opérateur,

  • La seconde au réglage du laser,

  • La troisième est la néo-transformation des duvets en poil terminaux sous l'influence de diverses stimulations mécaniques, médicamenteuses ou hormonales. Cette néo-transformation ne traduit pas un échec de l'épilation laser, mais une évolution physiologique indépendante du traitement laser. Le cas le plus fréquent est lorsque le traitement laser commence trop jeune, alors que la pilosité n'est pas encore stabilisée. Dans ce cas, la pilosité va poursuivre son évolution après le traitement laser. 

L'apparition brutale d'une pilosité importante doit conduire à consulter un médecin.