Dr Christophe JAILLANT

38, route de Savannah

97460 Saint-Paul

29, avenue Georges Pompidou

97470 Saint-Benoît

contact@jaillant-esthetique.com

Tel: 0262.59.54.18

Fax: 0262.59.33.85

    Contact    

PEELINGS

Depuis la nuit des temps, les femmes sont concernées par l’aspect de leur peau. Les Égyptiennes utilisaient du lait de chèvre caillé pour bénéficier des propriétés de l’acide lactique et, pour rajeunir leur peau, de l’acide tartrique extrait de vieux vins. En 1882, le peeling moderne voit le jour grâce à un dermatologiste allemand, Paul Gerson UNNA, au travers de ses expériences avec l’acide salicylique ou acide trichloracétique (TCA).

Qu'est-ce que le Peeling ?

La peau comporte deux couches : l'épiderme et le derme. L'épiderme est la mince couche en contact avec l'extérieur : il est très fin puisque son épaisseur est seulement de 0,02 mm sur le visage. Le peeling est un acte consistant à appliquer sur la peau une substance chimique (le plus souvent un acide), afin de provoquer une destruction limitée et contrôlée de l'épiderme voire des couches superficielles du derme. Le but de cette destruction est d'obtenir une régénération des couches détruites et de stimuler la production de fibres élastiques et de collagène dans les couches sous-jacentes, afin de densifier la peau.

Le peeling est donc un soin visage qui consiste à stimuler l’épiderme et le derme par l’application d’une substance qui permet de dissoudre la kératine, principale protéine de la couche la plus superficielle de l’épiderme. Cette application à pour but d’activer le détachement des cellules mortes, mais pas seulement : Il va permettre  d’activer la production de cellules, de collagène et d’élastine. L’objectif du peeling est donc de regénérer la peau. A terme, il va vous débarasser des irrégularités cutanées, uniformiser et éclaircir le teint, de lisser la peau et de la rendre plus souple.

Quel est le principe de fonctionnement ?

C'est une application d'acide (acide glycolique, kojique, lactique, salicylique ou acide trichloracétique) qui va débarraser la peau du visage de la couche cornée (couche de cellules mortes qui asphyxie la peau) et stimuler les fibroblastes (qui fabriquent le collagène responsable de la tonicité). Le peeling permet un renouvellement cellulaire pour débarrasser la peu des petites imperfections (pores dilatés, taches, ridules...).

Il existe trois types de peeling qui correspondent à un traitement bien spécifique de la peau. Pour chacun d'entre eux, on utilisera différents types de produits :

Le peeling superficiel aux acides de fruits (acide glycolique, Alpha Hydroxy Acide - AHA) est idéal pour les peaux du visage ternes et froissées, les irrégularités du teint, les peaux grasses, les boutons d'acné et les peaux tachées. Le teint devient plus lumineux, la peau plus lisse et les pores sont resserrés

Le peeling moyen (ou superficiel en fonction de sa concentration) à l'acide trichloracétique (TCA) est conseillé pour les ridules plus marquées, les taches pigmentaires, les pores dilatés, l'acné inflammatoire et kystique ainsi que les petites cicatrices d'acné. Il peut être pratiqué sur tout le visage ou sur une partie seulement (contour des yeux, pourtour de la bouche). Il agit plus en profondeur en stimulant la synthèse du collagène. Le TCA peut être combiné à des agents dépigmentants, ce qui permet de traiter le mélasma (masque de grossesse). Le teint est uniforme, plus clair et la peau est plus douce et tendue

Le Peeling à l'acide trichloracétique (TCA) est dilué entre 10 et 50%. Le TCA est un dérivé trichloré de l'acide acétique ( l'acide du vinaigre). C'est une substance non toxique et non allergisante. Le TCA  faiblement concentré appliqué sur la peau dégraissée provoque un givrage, c'est à dire un blanchiment et un rosissement des couches superficielles de l'épiderme.

Le praticien commence par dégraisser la peau au moyen d'éther ou d'acétone. Il applique ensuite le TCA au moyen d'un instrument (compresse, coton, coton-tige...). Cette application est souvent douloureuse, le patient se plaignant d'une sensation de « chaud » voire de brûlure pendant quelques minutes, lors de l'apparition du givrage de la peau. Le praticien peut alors effectuer plusieurs passages puis il applique des compresses humides pour soulager la sensation de chaleur et stopper l'action du TCA.

Le praticien détermine la profondeur d'action du peeling moyen en fonction de plusieurs paramètres :

  • la concentration de la solution au TCA : un TCA à 25% pénètre plus profondément qu'un TCA à 10%

  • la technique d'application : le frottement vigoureux de la  zone à traiter au moyen d'une compresse saturée en TCA est plus agressif qu'un balayage au coton

  • la répétition des applications accroît la profondeur du peeling : à chaque nouvelle application de TCA durant la même séance, on crée des dégâts de plus en plus profonds dans l'épiderme 

  • le type de peau : une peau fine est plus sensible qu'une peau grasse et épaisse

  • la région traitée : la peau des paupières est beaucoup plus fragile

​​

Les suites su peeling au TCA sont marquées par un rosissement et une desquamation durant environ une semaine.

Nous déconseillons fortement ce type de peeling car l'exposition au soleil sur notre île est trop importante !

Le peeling fort utilise une solution chimique de phénol (acide phénique) appliquée sur la peau sous anesthésie locale ou générale. C'est le traitement le plus efficace pour les rides profondes péri buccales, péri orbitaires et les taches brunes localisées. C'est un lifting chimique mais les suites opératoires sont plus longues et l'éviction sociale importantes.

Les peelings les plus profonds, d'usage plus rare que les peelings superficiels et moyens, sont plutôt réservés aux rides profondes et aux cicatrices en creux. Le produit utilisé est, Le phénol, un poison dérivé du benzène, qui appliqué sur la peau, provoque une vive sensation de brûlure et un blanchiment de la peau par coagulation et destruction de l'épiderme. Il est réalisé sous surveillance cardiaque car le phénol est toxique pour le cœur. Une anesthésie locale ou générale est nécessaire, après deux semaines à un mois de préparation de la peau avec des crèmes. 

Les suites du peeling sont très lourdes, marquées par un gonflement important de la peau, qui peut suinter et saigner. Les soins par pommades et pansements sont faits régulièrement jusqu'à cicatrisation (obtenue en deux semaines). La peau reste rosée pendant plusieurs mois (cette couleur rosée met souvent plusieurs mois pour disparaître et tant qu'elle perdure, il faut éviter les expositions au soleil, sous peine de voir apparaître des tâches brunes). Les complications possibles sont les mêmes que celles du peeling moyen.

Nous déconseillons fortement ce type de peeling car l'exposition au soleil sur notre île est trop importante !

Faut-il préparer la peau ?

Non, il n'y a pas de préparation spécifique de la peau avant un peeling.

Néanmoins, pour un peeling au TCA, en fonction de votre type de peau, une préparation préalable peut vous être prescrite 15 jours avant votre peeling.

Quelles sont les indications ?

Les peelings superficiels à l'acide glycolique et au TCA visent à :

  • uniformiser et éclaircir le teint,

  • s'attaquer aux dégâts cutanés liés au soleil : tâches brunes, teint brouillé et petites rides,

  • estomper les tâches pigmentaires,

  • traiter l’acné (notamment à comédons et microkystes, les tâches pigmentées après boutons d'acné et les cicatrices d'acné),

  • atténuer les tâches de grossesse (mélasma).

Comment se déroule une séance de peeling  ?

Il n’y a pas de préparation préalable, le peeling aux acides de fruits est une technique douce et rapide, et sans désocialisation. Sur une peau démaquillée, nettoyée à l’aide d’un « foam » spécifique et sèche, on applique le peeling à l’aide d’un pinceau. Selon le traitement choisi, on peut ensuite le neutraliser ou non à l’aide d’une solution adéquate. Immédiatement après votre séance de peeling, la peau est légèrement rosée, une desquamation légère peut être attendue. Une crème post-intervention cicatrisante est ensuite administrée et une protection solaire est indispensable pendant au moins une semaine après le traitement.

Pour un peeling au TCA : avant le peeling, la peau est d’abord démaquillée, nettoyée à l’aide d’une mousse spécifique (ou « foam ») puis parfaitement séchée. Le peeling au TCA est appliqué à l’aide d’un coton-tige sur l’ensemble de la zone, en évitant soigneusement le contour des yeux. Il est ensuite neutralisé via une solution spéciale. Une crème réparatrice et hydratante vous est ensuite administrée.

Le jour du peeling au TCA, la sensation de picotement peut persister les premières heures et quelques rougeurs peuvent être visibles. Le patient doit se rincer à l’eau 12 heures après. À partir du troisième jour, la peau commence à « desquamer ». Ce phénomène est normal. Il ne faut pas se gratter, ni arracher la peau mais attendre qu’elle se détache d’elle-même en l’hydratant en permanence afin d’éviter la formation de croûtes disgracieuses. La phase de desquamation peut durer entre 4 à 10 jours (pour le TCA 20%). Votre peau peut d’abord paraître moins lisse après un peeling au TCA  et il ne faut surtout pas s’inquiéter : le processus de renouvellement cutané est en place et elle va s’embellir de jour en jour. Une protection solaire par l’application de crèmes solaires d’indice SPF 50+ est indispensable à l’obtention d’un bon résultat.

Combien de séances sont-elles nécessaires pour un bon résultat ?

Le Peeling aux AHA : le diagnostic est généralement posé au début de la consultation en fonction des besoins, des attentes et de la peau du patient. Ainsi, pour obtenir un effet « coup d’éclat » avant une sortie ou un rendez-vous, une seule séance de peeling aux acides de fruits peut être utile.

Lorsqu’un traitement de fond est nécessaire, on recommande 3 séances espacées de 15 jours.

Il est possible de réaliser des peelings toute l’année, en évitant l'exposition au soleil.

Le peeling au TCA : à l'instar du peeling aux AHA, et afin d’optimiser les résultats du peeling au TCA, le protocole recommandé est de 3 séances espacées de 15 jours. Vous pouvez prévoir vos peelings toute l’année, en évitant l'exposition au soleil.

Le traitement est-il douloureux ?

La douleur ressentie lors d’un peeling dépend du type de peeling réalisé :

Pour les peelings superficiels aux acides de fruits, la douleur ressentie est quasi inexistante. L’échauffement ressenti et les légers picotements ne sont jamais très douloureux et très largement supportables. La légère douleur ressentie ne persiste que quelques minutes après la séance de peeling. Dans certains cas, une légère desquamation de votre peau peut se produire, mais elle s’estompera au bout de quelques jours et ce phénomène sera sans douleur. On peut comparer les suites d’un peeling léger à ce qui se produirait si vous aviez pris un coup de soleil. Le peeling superficiel est aussi appelé peeling « coup d’éclat » car il permet de redonner de la tonicité à votre visage, d’illuminer votre teint et de gommer petites tâches et ridules éventuelles qui pourraient vous gêner dans votre quotidien.

Les peelings moyens, quant à eux, vont être un peu plus douloureux étant donné la profondeur plus importante à laquelle va agir le produit par rapport à un simple peeling « coup d’éclat ». Le plus souvent au TCA, les peelings moyens se font sans anesthésie car peu douloureux. Lors de son application, vous ressentirez comme de légers picotements et une sensation de chaleur qui persisteront environ durant les dix premières minutes de la séance. Les suites de ce type de peeling ne sont pas douloureuses mais elles sont contraignantes socialement. En effet, après quelques jours votre peau va commencer à desquamer (peler). Ce phénomène durera deux à trois jours et le maquillage ne sera autorisé de nouveau qu’après cette période.

Quant au peeling profond, il se pratique sous anesthésie donc il n’est pas douloureux. Vous ne ressentirez donc aucune douleur pendant toute la durée de la séance. Après la séance, vous ressentirez une forte sensation de chaleur sur la zone traitée, pendant plusieurs heures. Les suites du peeling profond sont très lourdes et obligent à une éviction sociale pendant 10 à 15 jours. Elles sont caractérisées par un gonflement important de la peau (œdème), qui peut suinter et saigner. C’est la raison pour laquelle, des soins quotidiens seront nécessaires à l’aide de pommades et pansements jusqu’à la cicatrisation complète de votre peau ; ce qui prendra environ deux semaines.

Peeling et contre-indications ?

  • Exposition solaire récente ou U.V

  • Prise de médicaments photosensibilisants (vitamine A acide, peroxyde de benzoyle, bétacarotène…)

  • Tout soin irritant pour la peau 

  • Grossesse ou allaitement

  • dermatose chronique, dermatite active, diabète insulinodépendant, herpès actif, ou encore hypersensibilité ou allergie au produit utilisé.

Peeling et effets secondaires ?

  • Les plus courants sont rougeurs et desquamation de la peau.

  • Complications : brûlures, enflures et blanchiment de la peau.

Quels sont les résultats du peeling ?

Traitement par l’acide glycolique (AHA) : acide dérivé de la canne à sucre

L’AHA est particulièrement efficace pour le peeling, car sa molécule est petite, permettant une exfoliation fine et profonde mais plus douce. 

Un peeling réalisé dans un salon esthétique ou autre n'est pas un peeling réalisé au sein d'une clinique (ou par un médecin) :

Le peeling esthétique à l’AHA : cette version « soft » du peeling se pratique sans encadrement médical dans un institut de beauté. Il s’agit d’un traitement superficiel qui demande beaucoup de séances et donne des résultats variables.

Le peeling médical à l’AHA : ce peeling, qui agit plus en profondeur, est considéré comme un traitement « moyen » ou « profond » par rapport au précédent, selon la concentration d’acide glycolique utilisée. Ce type de soin, privilégié notamment par les personnes âgées de plus de 40 ans, est tout indiqué pour le traitement efficace des signes de vieillissement cutané comme les 

taches brunes, les irrégularités cutanées, la perte d’élasticité et le manque d’éclat ainsi que pour les personnes même plus jeunes qui ont les pores dilatés, des cicatrices d’acné ou une peau hypothéquée par trop d’exposition au soleil. Ce soin requiert un encadrement médical ainsi qu’un traitement après le peeling.

Peeling à l’acide trichloracérique (TCA) : à base d’actifs dépigmentants, ce traitement moyen à profond est en général plus radical et douloureux. Il peut requérir une anesthésie et doit être pratiqué par un médecin.

Peeling au phénol : anesthésie générale, bloc opératoire, ce traitement très profond est utilisé en chirurgie plastique par des médecins pour gommer les rides marquées. Les résultats sont beaucoup plus évidents mais ce traitement radical comporte plus de risques et ne convient pas à tous.

Le peeling est un acte médical qui doit être réalisé par un opérateur entraîné. Le Dr Jaillant ne vous proposera que des peelings superficiels voire moyens.